Petit mode d’emploi du bonheur

Ah lallaala qu’est ce que c’est difficile d’être heureux!

Avez-vous remarqué à quel point il est plus facile de dire que tout va mal et que rien ne va s’arranger? Et à quel point il est difficile de se dire que tout va bien?

Alors, voilà pour tous ces moments de désespoir incommensurable, un petit mode d’emploi du bonheur.

C’est quoi le bonheur?

Pour ma part, c’est un sentiment de plénitude, un moment où tout va bien, où finalement on ne se pose pas la question de savoir ce qu’il en est. Un moment qui s’impose de lui-même et qu’on accueille pleinement, un moment où on est heureux.

On est bien, bien avec soi-même et bien avec les autres, on est apaisé.

C’est bien beau tout ça et on aime tous ça quand ça nous arrive, mais comment faire pour être heureux? Est ce qu’on peut se dire qu’il y a des règles à suivre et qu’en les suivant scrupuleusement, on sera toujours heureux? J’ai essayé d’écrire les miennes…

Pour être heureux, il faut déjà se demander qu’est ce qui fait qu’on ne l’est pas. Si on arrive à identifier les moments où on est malheureux, ça nous laisse peut-être plus de chances de ne pas reproduire ces moments-là quand on les sent poindre. Quand c’est notre état d’âme qui nous rend malheureux, peut-être devrions-nous simplement faire la paix avec nous-mêmes et nous accorder une chance sur nous-mêmes.

Peut-être aussi qu’on devrait éviter de tout voir en noir. Je trouve ça toujours difficile quand ça va mal de se dire que ça va bientôt aller mieux. Un peu comme quand on est malade avec une grosse grippe, au fond de notre lit et qu’on se dit qu’on ne voit pas comment on va pouvoir à nouveau courir. Et là ce n’est qu’une petite grippe! Je n’ose imaginer à quel point il doit falloir une sacrée volonté d’esprit pour se dire quand on est très malade qu’un jour ça ira mieux. Bref, en toutes circonstances, il existe un côté positif, il suffit de l’identifier. Hé que j’aime ça écrire ça, c’est tellement facile comme ça! ;)

J’ai lu je ne sais plus où, que l’empathie, c’est à dire le fait de comprendre les émotions et sentiments d’une autre personne (pour plus de détails très intéressants, voir ici), aidait à être heureux. Il faudrait ainsi se poser la question du pourquoi par exemple tel ou telle personne est désagréable quand vous lui parlez. Elle a eu une mauvaise journée, on est la 40e personne de la journée à lui marcher sur le pied (je sais, je dis n’importe quoi!). Mettons-nous à sa place et essayons de comprendre : nous non plus nous ne serions pas de bonne humeur à sa place. Heuh là… on se calme! Là, je veux bien faire preuve d’empathie – d’ailleurs j’en fait souvent trop – mais bon, faudrait que ça fonctionne dans les deux sens cette affaire! Oups, je m’égare un peu…

Revenons au bonheur…

Être heureux, finalement, je me dis que c’est vraiment un état d’esprit, c’est prendre le temps de s’arrêter et de se dire que finalement, la vie n’est pas qu’une salope, que la vie peut être bonne avec nous-mêmes et que des bons moments, il y en a plein, il suffit juste de les saisir.

Sur cette note particulièrement positive, je vous laisse avec mon sondage à remplir!

Allez quoi, et vous, êtes-vous heureux? ;)

Crédits photos ici, ici, , ici aussi et enfin ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

About these ads

Mots-clés : ,

About Swann

Tous les trucs de la vie, de nos vies, de ma vie.

14 responses to “Petit mode d’emploi du bonheur”

  1. Angie says :

    C’est toujours plus facile de râler ses petits bobos (parce qu’il ne s’agit en général que de petites broutilles) que de reconnaître qu’on n’a aucune raison d’être malheureux.

    Et puis, l’apitoyement sur soi n’apporte souvent que pitié et regards navrants.

  2. miss patchouli says :

    Bravo Swann pour ta réflexion très pertinente sur le bonheur.
    Il faut absolument réussir à le dissocier de la réussite professionnelle et du material world dans lequel nous vivons.
    Quand j’écoute Bach en buvant du thé vert, en dégustant des muffins de la même couleur faits maison,quand je regarde mon labrador dormir paisiblement, j’éprouve cette sensation vertigineuse de bonheur intense.

    Plein de bisous heureux de Paris bien gris.

  3. xjanesatticx says :

    Tu as raison il faut pas toujours prendre personnel la mauvaise humeur des autres ou trop voir une montagne où il n’y a qu’une côte à monter.
    Quand on comprends cela c’est plus facile.
    Mais savoir ce qui nous rends malheureux… je crois pas que ça vienne en premier lieu. Je crois qu’il faut d’abord savoir ce qui nous rends heureux, ou simplement bien car ce seront de bons outils pour nous aider quand on n’ira pas bien.
    Bon Lundi!

  4. Ötli says :

    Je te lis et je suis… heureux. Je partage tes idées d’essayer de mettre de la couleur dans le noir et de n’être pas tout seul pour le faire !

    Une belle journée pour toi

  5. ticiia says :

    Certaines personnes sont particulièrement douées pour le bonheur! Elles voient toujours le côté positif des choses, même quand tout s’effondre. j’ai une nature plutôt pessimiste mais je me soigne! C’est parfois plus facile de se plaindre que de tout mettre en oeuvre pour que les choses s’arrangent!

  6. laeti says :

    j’ai dévoré ton article!! surtout parce qu’il me « parle bien « … en effet tout n’est pas rose pr moi en ce moment. ms à la lecture de ton billet, je me dis que peut-être ça pourrait aller mieux… si je m’en donnais les moyens. je vais y réfléchir ;) en attendant merci pr ce beau moment et merci pour ton gentil msg sur mon blog! j’aime bcp le tien! à bientôt ;)

    • Swann says :

      Hello Laeti!
      Bien contente de te voir ici!
      J’ai cru effectivement comprendre à la lecture de ton blogue que tu avais connu des jours meilleurs. Si mes quelques lignes de positivisme ont pu t’aider alors je suis bien heureuse.
      Grosses bises!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 333 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :